Plantes - Compléments naturels - Huiles essentielles

                       Harmonie de santé et de beauté
 

 

  Plantes - Compléments naturels - Huiles essentielles

                       Harmonie de santé et de beauté
 

 
Contactez-nous

Pour passer commande ou pour toute information, contactez-nous :

Phytaroma
Rue Roger Clément 37
B - 5020 Temploux (Namur)
Tél. : +32 (0)81/ 58 36 33     Fax: +32 (0)81/ 73 37 95
info@phytaroma.be

 

Horaire d'ouverture :
Du mardi au samedi
9h30 - 12h30                    14h00 - 18h00
 

Plan d'accès

 

Pour passer commande ou pour toute information, contactez-nous :

Phytaroma
Rue Roger Clément 37
B - 5020 Temploux (Namur)
Tél. : +32 (0)81/ 58 36 33     Fax: +32 (0)81/ 73 37 95
info@phytaroma.be

 

Horaire d'ouverture :
Du mardi au samedi
9h30 - 12h30                    14h00 - 18h00
 

Plan d'accès

 

 
Newsletter
 Civilité:


 
 Nom:
 
 Prénom:
 
 Email:
 
 
Nouveautés

Printemps, saison de foie/vésicule biliaire !

 
 
Les énergies du printemps correspondent à l’élément bois dans le cycle des cinq transformations.
Il s’agit de l’énergie montante de l’aurore et du matin qui vient stimuler le corps et l’esprit pour profiter au maximum de sa journée.
 
Cette énergie bois est responsable du foie et de la vésicule biliaire et de leurs dérivés, que sont les muscles, les tendons et les  nerfs.
 
Un foie malmené engendre colère et agressivité.
Un foie apaisé induit la sagesse et la sérénité.
 
Les céréales du printemps sont le blé et l’orge.
 
Les légumes du printemps sont les germes, les pousses et les tiges.
 
La saveur qui apaise le foie est la saveur aigre, acide.
 
Au jus de citron que nous considérons comme trop acide, nous préférons l’acidité moins violente d’un jus de pommes chaud.
L’énergie de cette saison se retrouve surtout dans les légumes tiges vertes effilées et montantes (cresson, cressonnette, cerfeuil, persil,...) et dans les graines germées au goût piquant.
 
Ces légumes, pris dès le petit déjeuner sous forme de petite soupe légère, feront renaître en vous cette énergie montante.
 
Il est conseillé de les ébouillanter rapidement pour diminuer l’aspect irritant des fibres, pouvant engendrer des irritations digestives.
 
Ainsi, toute l’énergie et toutes les vitamines sont préservées, les fibres des légumes sont éclatées et libèrent les sucs nécessaires à une bonne digestion.
 
Vous bénéficiez de l’aspect draineur favorisant une meilleure élimination des dépôts d’acides gras logés dans le corps et spécialement dans le foie et la vésicule biliaire.
 
Parmi toutes les céréales, c’est l’orge qui contient au mieux cette énergie montante du printemps.
Il agira comme les verdures et les graines germées pour rafraîchir le foie et la vésicule biliaire.
 
Pour garder un foie en bonne santé, il est préférable d'éloigner tout ce qui est graisse et sucre rapide du petit déjeuner.
 
 

Bénéficiez de l'énergie de saison grâce à nos

teintures mères de plantes fraîches !

 

 

 


 

L'approche de la médecine orientale et le système gynéco !

 

Dans la continuité de notre dernière lettre d’information,
« L’hiver, saison de rein/vessie ! »,
nous insistons aujourd’hui sur le système gynécologique.
 
La médecine orientale et plus particulièrement la macrobiotique nous apprend l’équilibre du yin et du yang ainsi que la compréhension des saisons en fonction des organes.
 
L’hiver est la saison la plus froide, considérée comme yin.
Il est lié aux reins et à tout ce qui en dépend dont les organes reproducteurs.
 
Pour trouver l’équilibre durant cette période, il est conseillé de consommer une alimentation plus yang de qualité.
 
-          Des légumes ronds et racines,
-          Des graisses de qualité,
-          Un peu de viande fumée,
-          Des plats mijotés légèrement plus salés,
-          Des légumineuses et des céréales complètes.
 
Ce type d’alimentation réchauffe le corps et permet de lutter contre les maladies de l’hiver.
 
Par contre, si je consomme des aliments plus yin en hiver, des fruits crus et acides, des crudités, des jus de fruits, des sucres raffinés, des produits laitiers sucrés, sodas, café, alcool, épices, … en excès, le corps va progressivement se déséquilibrer, se refroidir et être plus sensible face aux maladies.
 
L’alimentation a une influence sur tous les organes/entrailles du corps… le système gynéco ne déroge pas à la règle !
 
Une alimentation trop yin dilate les tissus du corps et peut amener les symptômes suivants :
 
-          Cycle menstruel trop long (+ de 28 jours),
-          Règles irrégulières et douloureuses,
-          Hémorragie utérine.
 
Une alimentation trop yang (viande, poisson, charcuteries salées, œufs, fromage,) contracte les tissus du corps et peut amener les symptômes suivants :
 
-          Cycle menstruel trop court (- de 28 jours),
-          Absence de règles,
-          Pertes blanches,
-          Kystes ovariens.
 
Que ce soit dû à un excès de yin, de yang, ou les deux, une alimentation équilibrée et de saison peut ramener progressivement un cycle menstruel plus régulier.
 
Alimentation à privilégier :
 
-          Potage de légumes de saison + verdures mixées pratiquement crues en fin de cuisson,
-          Graines oléagineuses,
-          Légumineuses et céréales complètes.
-          Légumes fermentés en petite quantité.
 
 
Privilégiez nos compléments spécifiques !
   
En parallèle à l’alimentation, nos compléments naturels sont conseillés pour renforcer le système gynéco :
 
 
 
 
Dans notre gamme de teintures mères de plantes fraîches, certaines plantes sont aussi préconisées :
 
 
En cas de douleurs pendant les règles, les huiles essentielles peuvent répondre efficacement pour apaiser celles-ci et aider à réguler le cycle menstruel. 
 
 
Par voie interne :
1 goutte de chaque dans une c. à s. d'huile végétale (sésame, ...) ou dans une tasse de lait de céréales (riz, avoine, millet, ...) après les repas.
Par massage :
1 goutte de chaque mélangé à un peu d'huile végétale et masser le bas du ventre. 

 


 

L'hiver, saison de rein/vessie ! 

 

         

 

L’hiver, saison idéale pour renforcer les reins !

 

Les énergies de l’hiver correspondent à l’élément eau dans le cycle des cinq transformations.
Bois – feu – terre – métal – eau.

L’énergie eau est responsable du couple rein/vessie, organes de reproduction.
Les reins sont également responsables des cheveux, des ongles, des os et des yeux.

La céréale spécifique de l’hiver est le sarrasin.
Plutôt que les légumes, ce sont les légumineuses (légumes secs) qui sont mis en avant durant l’hiver.
La saveur qui apaise l’eau est la saveur salée.
Le mode de cuisson spécifique de l’hiver est la cuisson lente et douce.

L’hiver se définit par un sommeil de la nature. La lumière s’atténue, tout connaît calme et repos.
Traditionnellement, l’homme fait, comme l’animal, ses réserves pour l’hiver.
Fruits et légumes fermentés, haricots secs, noix et plantes séchées, céréales, fruits et légumes ronds et racines et enfin les feuilles douces et piquantes du jardin.

Par des cuissons plus longues, nous restaurons la force de l’énergie des reins, des organes génitaux et de la vessie.

C’est la période où, climatiquement, le « grand yin » engendre une végétation « grand yang ».
Tous les légumes maintenus vivants, fermentés, saumurés ou séchés de l’automne attendent la cuisson douce et lente tel le pot au feu d’antan.

Les fruits de l’été tels que les oranges, les ananas, les pamplemousses, … consommés soi-disant pour leur richesse en Vitamine C antigrippe est une incompréhension des énergies de l’hiver.

Les fruits crus de l’été sont l’expression de l’énergie puissante de la terre « grand yin » pour se désaltérer dans des conditions de chaleur extrême « grand yang ».

Si je m’alimente de cette façon en plein hiver et qu’il fait froid, je vais perturber progressivement mon corps.
Je le nourris de forces et d’énergies hyper-dilatantes alors qu’il a besoin de forces et d’énergies concentrantes pour m’aider à lutter contre le froid.

La Sagesse nous invite à privilégier ce que la nature nous offre au fil des saisons.
Privilégions les choux, 2 à 4 fois plus riches en vitamine C que les fruits d’été.
En effet, le chou procure plus de vitamine C mais aussi cette énergie concentrante pour nous permettre de lutter contre le froid.
N'oublions pas les verdures au goût piquant comme le cresson, le cerfeuil, le persil, les fanes de carottes, de radis,… tout aussi riche en vitamine c, elles permettent, parallèlement, de dissoudre les dépôts d'acides gras dans le corps.

Pendant cette période, faisons également appel à la belle variété des légumineuses, riches en protéines de qualité, lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots rouges, noirs, blancs, bruns, haricots azuki, …
La sagesse orientale nous enseigne que les légumes secs sont la meilleure nourriture pour renforcer les reins.

Enfin, un calcium végétal de qualité est aussi vivement conseillé durant la période hivernale.
Les graines oléagineuses, sésame, tournesol, potiron et lin, légèrement concassées, salées et grillées apportent des lipides et des sels minéraux de qualité pour amener plus de chaleur et de force dans les reins.
Cette brésilienne de graines viendra également assouplir les tissus du corps qui ont été durcis par excès de produits animaux, boissons sucrées-fruitées ou alcoolisées.

 

--------------------------------------------------------------------

 

Bénéficiez de 10%* sur nos compléments de saison ! 

 

*Valable jusqu'au 31 janvier 2019. 

---------------------------------------------------------------------

 

Dans notre gamme de teintures mères, certaines plantes sont également importantes durant cette période pour favoriser un meilleur drainage tout en renforçant les reins.

Solidago - queues de cerise - myrtillier - bugrane - bruyère, ...

 

 


 

Pendant la période des fêtes, bénéficiez d'une remise de 10% sur nos compléments régulateurs des sucres et des graisses !

 

 

 

 

 

Riz rouge actif est le complément spécifique du foie. 

- Régule le taux de cholestérol.
- Dissout les dépôts d'acides gras autour du foie.
- Permet une meilleure santé du coeur, des artères et des muscles.

 

 

 

 

 

 

Sucre lent actif est le complément spécifique du pancréas. 

- Transforme les sucres rapides et les graisses en sucres lents.
- Améliore l'élimintation des toxines. 
- Permet une meilleure digestion des protéines.

 

 

 

 

* Action valable jusqu'au 15 décembre 2019.

 

 

Dans notre gamme de teintures mères, certaines plantes sont également importantes durant cette période pour favoriser un meilleur drainage.

Cresson - Pissenlit - Bardane - Solidago - Queues de cerise - Artichaut, ....

Contactez-nous pour des conseils personnalisés !

 

 

Phytaroma reste ouvert pendant les vacances. 

N'hésitez pas à y venir faire vos achats ou à passer vos commandes.

 

 

 

 


Les légumes de l'été tardif et de l'automne !

 

 

L’été indien et l’automne sont à notre porte, voici la saison idéale pour faire sa réserve de sucre lent.

 

Les énergies de l’été tardif correspondent à l’élément terre tandis que les énergies de l’automne correspondent à l’élément métal dans le cycle des cinq transformations. Bois – feu – terre – métal – eau.
 
L’énergie terre est responsable de l’estomac, de la rate et du pancréas.
L’énergie métal est responsable de côlon et poumon.
 
L’été tardif, l’été indien, l’énergie devient ronde et l’automne développe les racines.
Cette période correspond à Seize heures dans la journée.
Période où le stress atteint son paroxysme, nécessitant détente et décompression.
Aux gâteaux sucrés et autres confiseries, pris à ce moment de la journée, après une journée de travail ou d’école, qui vont restimuler l’organisme et fatiguer le pancréas, privilégions la douceur d’une tisane légèrement sucrée au sirop de céréale ou une compote de pommes à la cannelle, … qui viendront adoucir le corps.
 
Les céréales spécifiques de l’été tardif sont le millet, le quinoa, le riz rond, l’épeautre et le sorgo.
Les céréales spécifiques de l’automne sont le riz long et l’avoine.
Les légumes de l’été tardif sont les légumes ronds, oignons, potimarron, potiron, …
Les légumes de l’automne sont les légumes racines, carottes, panais, navets, …
La saveur qui apaise la terre est la saveur douce. 
La saveur qui apaise le métal est la saveur piquante.
 
Faites appel à ce que la nature nous offre comme légumes pendant cette période à savoir, les légumes ronds et racines :
Potimarron (à privilégier), potiron, courge, oignons, carottes, panais, navets, …
 
Couvrez d’eau vos légumes, amenez rapidement à ébullition, ensuite, laissez mijoter à feu doux pendant 35-40 minutes.
C’est le temps de cuisson nécessaire pour transformer l’amidon des légumes en sucres lents.
 
Par sa douceur, cette soupe viendra alors nourrir votre pancréas et stimuler les défenses organiques  pour vous portéger face aux maladies de l’hiver.
Préparés de cette façon, ces légumes, diminueront les envies de sucres rapides et augmenteront le glycogène, sucre  lent nécessaire à la production d’énergie.
Fin de cuisson, une poignée de verdures mixées crues, « élément piquant » (cresson, persil, cerfeuil, fanes de carottes, fanes de radis, …) vous aideront à éliminer les excès d’acides gras qui surchargent l’organisme.
 
 
Dans notre gamme de compléments alimentaires, Sucre lent actif et Shitaké seront alors conseillés pour maintenir le pancréas et la rate en bonne santé.
 
 
 
Les teintures mères de plantes fraîches, de par leur action drainante, sont également importantes durant cette période. (Aigremoine, myrtillier, cresson, …)
 

 


 

Pré-ménopause, ménopause ? Femina actif ! 

 

 

Beaucoup de femmes, vivent à la ménopause, des périodes de chahuts hormonaux qui sont en quelques sortes la réplique du cycle menstruel.

Ces chahuts coïncident bien souvent aux lunaisons spécialement aux périodes de pleine lune.

Les symptômes de ces désagréments sont bien souvent les suivants :

-          Envie subite de sucre

-          Bouffées de chaleur

-          Lourdeur des jambes

-          Fatigue des reins

-          Rétention d’eau

-          Troubles circulatoires

-          Anxiété, nervosité, angoisse, tension.

La gélule Femina actif permet à la longue de réguler ces chahuts hormonaux.

 

En pleine crise, nous conseillons l’utilisation des huiles essentielles.

1 goutte de sauge sclarée (salvia sclarea) associée à une goutte de marjolaine à coquille (origanum majorana) dans une tasse de lait de céréale (riz, avoine, millet, …) 1 à 2 fois par jour après les repas.

 

La sauge rétablit l’équilibre hormonal déficient pendant cette période.

 

La marjolaine apporte son énergie rafraîchissante, apaisante et calmante.

 

 

 

Printemps, saison de foie/vésicule biliaire !

 
 
Les énergies du printemps correspondent à l’élément bois dans le cycle des cinq transformations.
Il s’agit de l’énergie montante de l’aurore et du matin qui vient stimuler le corps et l’esprit pour profiter au maximum de sa journée.
 
Cette énergie bois est responsable du foie et de la vésicule biliaire et de leurs dérivés, que sont les muscles, les tendons et les  nerfs.
 
Un foie malmené engendre colère et agressivité.
Un foie apaisé induit la sagesse et la sérénité.
 
Les céréales du printemps sont le blé et l’orge.
 
Les légumes du printemps sont les germes, les pousses et les tiges.
 
La saveur qui apaise le foie est la saveur aigre, acide.
 
Au jus de citron que nous considérons comme trop acide, nous préférons l’acidité moins violente d’un jus de pommes chaud.
L’énergie de cette saison se retrouve surtout dans les légumes tiges vertes effilées et montantes (cresson, cressonnette, cerfeuil, persil,...) et dans les graines germées au goût piquant.
 
Ces légumes, pris dès le petit déjeuner sous forme de petite soupe légère, feront renaître en vous cette énergie montante.
 
Il est conseillé de les ébouillanter rapidement pour diminuer l’aspect irritant des fibres, pouvant engendrer des irritations digestives.
 
Ainsi, toute l’énergie et toutes les vitamines sont préservées, les fibres des légumes sont éclatées et libèrent les sucs nécessaires à une bonne digestion.
 
Vous bénéficiez de l’aspect draineur favorisant une meilleure élimination des dépôts d’acides gras logés dans le corps et spécialement dans le foie et la vésicule biliaire.
 
Parmi toutes les céréales, c’est l’orge qui contient au mieux cette énergie montante du printemps.
Il agira comme les verdures et les graines germées pour rafraîchir le foie et la vésicule biliaire.
 
Pour garder un foie en bonne santé, il est préférable d'éloigner tout ce qui est graisse et sucre rapide du petit déjeuner.
 
 

Bénéficiez de l'énergie de saison grâce à nos

teintures mères de plantes fraîches !

 

 

 


 

L'approche de la médecine orientale et le système gynéco !

 

Dans la continuité de notre dernière lettre d’information,
« L’hiver, saison de rein/vessie ! »,
nous insistons aujourd’hui sur le système gynécologique.
 
La médecine orientale et plus particulièrement la macrobiotique nous apprend l’équilibre du yin et du yang ainsi que la compréhension des saisons en fonction des organes.
 
L’hiver est la saison la plus froide, considérée comme yin.
Il est lié aux reins et à tout ce qui en dépend dont les organes reproducteurs.
 
Pour trouver l’équilibre durant cette période, il est conseillé de consommer une alimentation plus yang de qualité.
 
-          Des légumes ronds et racines,
-          Des graisses de qualité,
-          Un peu de viande fumée,
-          Des plats mijotés légèrement plus salés,
-          Des légumineuses et des céréales complètes.
 
Ce type d’alimentation réchauffe le corps et permet de lutter contre les maladies de l’hiver.
 
Par contre, si je consomme des aliments plus yin en hiver, des fruits crus et acides, des crudités, des jus de fruits, des sucres raffinés, des produits laitiers sucrés, sodas, café, alcool, épices, … en excès, le corps va progressivement se déséquilibrer, se refroidir et être plus sensible face aux maladies.
 
L’alimentation a une influence sur tous les organes/entrailles du corps… le système gynéco ne déroge pas à la règle !
 
Une alimentation trop yin dilate les tissus du corps et peut amener les symptômes suivants :
 
-          Cycle menstruel trop long (+ de 28 jours),
-          Règles irrégulières et douloureuses,
-          Hémorragie utérine.
 
Une alimentation trop yang (viande, poisson, charcuteries salées, œufs, fromage,) contracte les tissus du corps et peut amener les symptômes suivants :
 
-          Cycle menstruel trop court (- de 28 jours),
-          Absence de règles,
-          Pertes blanches,
-          Kystes ovariens.
 
Que ce soit dû à un excès de yin, de yang, ou les deux, une alimentation équilibrée et de saison peut ramener progressivement un cycle menstruel plus régulier.
 
Alimentation à privilégier :
 
-          Potage de légumes de saison + verdures mixées pratiquement crues en fin de cuisson,
-          Graines oléagineuses,
-          Légumineuses et céréales complètes.
-          Légumes fermentés en petite quantité.
 
 
Privilégiez nos compléments spécifiques !
   
En parallèle à l’alimentation, nos compléments naturels sont conseillés pour renforcer le système gynéco :
 
 
 
 
Dans notre gamme de teintures mères de plantes fraîches, certaines plantes sont aussi préconisées :
 
 
En cas de douleurs pendant les règles, les huiles essentielles peuvent répondre efficacement pour apaiser celles-ci et aider à réguler le cycle menstruel. 
 
 
Par voie interne :
1 goutte de chaque dans une c. à s. d'huile végétale (sésame, ...) ou dans une tasse de lait de céréales (riz, avoine, millet, ...) après les repas.
Par massage :
1 goutte de chaque mélangé à un peu d'huile végétale et masser le bas du ventre. 

 


 

L'hiver, saison de rein/vessie ! 

 

         

 

L’hiver, saison idéale pour renforcer les reins !

 

Les énergies de l’hiver correspondent à l’élément eau dans le cycle des cinq transformations.
Bois – feu – terre – métal – eau.

L’énergie eau est responsable du couple rein/vessie, organes de reproduction.
Les reins sont également responsables des cheveux, des ongles, des os et des yeux.

La céréale spécifique de l’hiver est le sarrasin.
Plutôt que les légumes, ce sont les légumineuses (légumes secs) qui sont mis en avant durant l’hiver.
La saveur qui apaise l’eau est la saveur salée.
Le mode de cuisson spécifique de l’hiver est la cuisson lente et douce.

L’hiver se définit par un sommeil de la nature. La lumière s’atténue, tout connaît calme et repos.
Traditionnellement, l’homme fait, comme l’animal, ses réserves pour l’hiver.
Fruits et légumes fermentés, haricots secs, noix et plantes séchées, céréales, fruits et légumes ronds et racines et enfin les feuilles douces et piquantes du jardin.

Par des cuissons plus longues, nous restaurons la force de l’énergie des reins, des organes génitaux et de la vessie.

C’est la période où, climatiquement, le « grand yin » engendre une végétation « grand yang ».
Tous les légumes maintenus vivants, fermentés, saumurés ou séchés de l’automne attendent la cuisson douce et lente tel le pot au feu d’antan.

Les fruits de l’été tels que les oranges, les ananas, les pamplemousses, … consommés soi-disant pour leur richesse en Vitamine C antigrippe est une incompréhension des énergies de l’hiver.

Les fruits crus de l’été sont l’expression de l’énergie puissante de la terre « grand yin » pour se désaltérer dans des conditions de chaleur extrême « grand yang ».

Si je m’alimente de cette façon en plein hiver et qu’il fait froid, je vais perturber progressivement mon corps.
Je le nourris de forces et d’énergies hyper-dilatantes alors qu’il a besoin de forces et d’énergies concentrantes pour m’aider à lutter contre le froid.

La Sagesse nous invite à privilégier ce que la nature nous offre au fil des saisons.
Privilégions les choux, 2 à 4 fois plus riches en vitamine C que les fruits d’été.
En effet, le chou procure plus de vitamine C mais aussi cette énergie concentrante pour nous permettre de lutter contre le froid.
N'oublions pas les verdures au goût piquant comme le cresson, le cerfeuil, le persil, les fanes de carottes, de radis,… tout aussi riche en vitamine c, elles permettent, parallèlement, de dissoudre les dépôts d'acides gras dans le corps.

Pendant cette période, faisons également appel à la belle variété des légumineuses, riches en protéines de qualité, lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots rouges, noirs, blancs, bruns, haricots azuki, …
La sagesse orientale nous enseigne que les légumes secs sont la meilleure nourriture pour renforcer les reins.

Enfin, un calcium végétal de qualité est aussi vivement conseillé durant la période hivernale.
Les graines oléagineuses, sésame, tournesol, potiron et lin, légèrement concassées, salées et grillées apportent des lipides et des sels minéraux de qualité pour amener plus de chaleur et de force dans les reins.
Cette brésilienne de graines viendra également assouplir les tissus du corps qui ont été durcis par excès de produits animaux, boissons sucrées-fruitées ou alcoolisées.

 

--------------------------------------------------------------------

 

Bénéficiez de 10%* sur nos compléments de saison ! 

 

*Valable jusqu'au 31 janvier 2019. 

---------------------------------------------------------------------

 

Dans notre gamme de teintures mères, certaines plantes sont également importantes durant cette période pour favoriser un meilleur drainage tout en renforçant les reins.

Solidago - queues de cerise - myrtillier - bugrane - bruyère, ...

 

 


 

Pendant la période des fêtes, bénéficiez d'une remise de 10% sur nos compléments régulateurs des sucres et des graisses !

 

 

 

 

 

Riz rouge actif est le complément spécifique du foie. 

- Régule le taux de cholestérol.
- Dissout les dépôts d'acides gras autour du foie.
- Permet une meilleure santé du coeur, des artères et des muscles.

 

 

 

 

 

 

Sucre lent actif est le complément spécifique du pancréas. 

- Transforme les sucres rapides et les graisses en sucres lents.
- Améliore l'élimintation des toxines. 
- Permet une meilleure digestion des protéines.

 

 

 

 

* Action valable jusqu'au 15 décembre 2019.

 

 

Dans notre gamme de teintures mères, certaines plantes sont également importantes durant cette période pour favoriser un meilleur drainage.

Cresson - Pissenlit - Bardane - Solidago - Queues de cerise - Artichaut, ....

Contactez-nous pour des conseils personnalisés !

 

 

Phytaroma reste ouvert pendant les vacances. 

N'hésitez pas à y venir faire vos achats ou à passer vos commandes.

 

 

 

 


Les légumes de l'été tardif et de l'automne !

 

 

L’été indien et l’automne sont à notre porte, voici la saison idéale pour faire sa réserve de sucre lent.

 

Les énergies de l’été tardif correspondent à l’élément terre tandis que les énergies de l’automne correspondent à l’élément métal dans le cycle des cinq transformations. Bois – feu – terre – métal – eau.
 
L’énergie terre est responsable de l’estomac, de la rate et du pancréas.
L’énergie métal est responsable de côlon et poumon.
 
L’été tardif, l’été indien, l’énergie devient ronde et l’automne développe les racines.
Cette période correspond à Seize heures dans la journée.
Période où le stress atteint son paroxysme, nécessitant détente et décompression.
Aux gâteaux sucrés et autres confiseries, pris à ce moment de la journée, après une journée de travail ou d’école, qui vont restimuler l’organisme et fatiguer le pancréas, privilégions la douceur d’une tisane légèrement sucrée au sirop de céréale ou une compote de pommes à la cannelle, … qui viendront adoucir le corps.
 
Les céréales spécifiques de l’été tardif sont le millet, le quinoa, le riz rond, l’épeautre et le sorgo.
Les céréales spécifiques de l’automne sont le riz long et l’avoine.
Les légumes de l’été tardif sont les légumes ronds, oignons, potimarron, potiron, …
Les légumes de l’automne sont les légumes racines, carottes, panais, navets, …
La saveur qui apaise la terre est la saveur douce. 
La saveur qui apaise le métal est la saveur piquante.
 
Faites appel à ce que la nature nous offre comme légumes pendant cette période à savoir, les légumes ronds et racines :
Potimarron (à privilégier), potiron, courge, oignons, carottes, panais, navets, …
 
Couvrez d’eau vos légumes, amenez rapidement à ébullition, ensuite, laissez mijoter à feu doux pendant 35-40 minutes.
C’est le temps de cuisson nécessaire pour transformer l’amidon des légumes en sucres lents.
 
Par sa douceur, cette soupe viendra alors nourrir votre pancréas et stimuler les défenses organiques  pour vous portéger face aux maladies de l’hiver.
Préparés de cette façon, ces légumes, diminueront les envies de sucres rapides et augmenteront le glycogène, sucre  lent nécessaire à la production d’énergie.
Fin de cuisson, une poignée de verdures mixées crues, « élément piquant » (cresson, persil, cerfeuil, fanes de carottes, fanes de radis, …) vous aideront à éliminer les excès d’acides gras qui surchargent l’organisme.
 
 
Dans notre gamme de compléments alimentaires, Sucre lent actif et Shitaké seront alors conseillés pour maintenir le pancréas et la rate en bonne santé.
 
 
 
Les teintures mères de plantes fraîches, de par leur action drainante, sont également importantes durant cette période. (Aigremoine, myrtillier, cresson, …)
 

 


 

Pré-ménopause, ménopause ? Femina actif ! 

 

 

Beaucoup de femmes, vivent à la ménopause, des périodes de chahuts hormonaux qui sont en quelques sortes la réplique du cycle menstruel.

Ces chahuts coïncident bien souvent aux lunaisons spécialement aux périodes de pleine lune.

Les symptômes de ces désagréments sont bien souvent les suivants :

-          Envie subite de sucre

-          Bouffées de chaleur

-          Lourdeur des jambes

-          Fatigue des reins

-          Rétention d’eau

-          Troubles circulatoires

-          Anxiété, nervosité, angoisse, tension.

La gélule Femina actif permet à la longue de réguler ces chahuts hormonaux.

 

En pleine crise, nous conseillons l’utilisation des huiles essentielles.

1 goutte de sauge sclarée (salvia sclarea) associée à une goutte de marjolaine à coquille (origanum majorana) dans une tasse de lait de céréale (riz, avoine, millet, …) 1 à 2 fois par jour après les repas.

 

La sauge rétablit l’équilibre hormonal déficient pendant cette période.

 

La marjolaine apporte son énergie rafraîchissante, apaisante et calmante.