Vitamine C et équilibre yin/yang !


Comme les vitamines du groupe B, la vitamine C est hydrosoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans l’eau et n’est pas stockée dans l’organisme.

En comparaison, Les vitamines A, D, E et K sont quant à elles liposolubles, solubles dans les graisses. Celles-ci sont stockées naturellement dans les réserves graisseuses de l’organisme.

En médecine Orientale, les vitamines hydrosolubles sont plus yin (plus dilatantes) et les liposolubles plus yang (plus contractantes). La vitamine C est donc plus yin, on la trouve naturellement dans quantité de végétaux. La vitamine D plus yang, se trouve principalement dans les poissons gras.

Une personne qui a une habitude alimentaire plus riche en produits animaux, viandes, poissons, œufs, plus yang, et qui consomme moins de fruits et légumes aura tendance à manquer de vitamine C, ce qui engendrera progressivement un déséquilibre. Dans ce cas une forte dose ponctuelle de compléments de vitamine C peut être nécessaire afin de (re)trouver l’équilibre.

Le printemps et l’été, saisons plus chaudes et ensoleillées, plus yang, laissent place à une végétation abondante, plus yin et naturellement riche en vitamine C. Ce sont les fruits et légumes de saison, les graines germées ainsi que la diversité des plantes sauvages. Ces aliments, consommés quotidiennement, vous permettront d’atteindre facilement les apports journaliers recommandés (110mg/jour pour un adulte).

En automne et en hiver, saisons où il fait plus froid, plus yin, cette période voit naître les légumes ronds et racines naturellement riches en sucres lents et en vitamines plus yang (A, D, E, K). Sous notre climat, la vitamine C se trouve en quantité importante dans les choux et les verdures qui résistent aux frimas de l’hiver comme le persil, le cresson et le cerfeuil. Sans oublier les légumes lactofermentés. La teneur en vitamine C dans le chou est doublé lors de la lactofermentation.

Considéré comme excessivement yin et « hyperdilatant », tous les agrumes, réputés pour leur teneur en vitamine C, consommés pendant les périodes plus froides est un non-sens dans la compréhension des saisons et de l’équilibre yin/yang. Ces fruits exotiques auront pour effet de progressivement affaiblir les reins, dilater les tissus digestifs et engendrer des troubles respiratoires et pulmonaires comme la grippe.

La vitamine C intervient dans de nombreux processus de l’organisme comme :

  • Energie mentale et physique,
  • Défenses immunitaires,
  • Antioxydant agissant contre les radicaux libres et les toxiques,
  • Maintient un bon système respiratoire,
  • Solidité des os,
  • Santé des gencives,
  • Prévention des pathologies liées au vieillissement, cardiovasculaires, cancers et cataractes.

Fruits et légumes naturellement présents sous notre climat tempéré les plus riches en vitamine C (Plus de 50 mg/kg)

Teneur en vitamine C (mg/100gr)

  • Cynorhodon (fruit de l’églantier) 426
  • Cassis 181
  • Persil 177
  • Raifort 152
  • Chou frisé 145
  • Chou brocoli 118
  • Chou de Bxl 103
  • Cresson 80
  • Chou-fleur 72
  • Chou vert 69
  • Cerfeuil 60

En comparaison, l’orange et le citron ont une teneur en vitamine C entre 40 et 50 mg/100gr.

« Table de composition nutritionnel du Ciqual – ANSES. »

Powered by toile.io-Designed by Feed by Design